Wawa1/BADOU : Réhabilitation et aménagement des pistes rurales et rues: Le Maire Yao Ogah ASSAMOAH en action !!!

0
250

Wawa1/BADOU : Réhabilitation et aménagement des pistes rurales et rues: Le Maire Yao Ogah ASSAMOAH en action !!!

L’un des volets des actions prioritaires,un des facteurs clés du développement qu’a prévu le Maire ASSAMOAH Yao Ogah dès sa prise de fonction à la tête de la Commune Wawa1,est l’aménagement des pistes rurales.Ce vaste programme de collectivité des villages vise le développement de l’agriculture et du commerce,à améliorer les conditions de vie des populations,à lutter contre la pauvreté et à désenclaver les milieux ruraux dans la commune.
Les actions de ce vaste projet de réhabilitation et d’aménagement des pistes rurales dans la Commune Wawa 1, ont effectivement démarré par la piste N’taré Kopé- Gnalabè dans le canton de Késsibo,long de 15 Km pour désenclaver le village de Gnalabè coupé des autres villages.Démarré depuis 3 mois, le projet a permis à la population de se mobiliser chaque Vendredi de la semaine pour booster définitivement hors,le problème de son enclavement et être en relation avec les autres villages pour un développement inclusif. Le maire ne reste pas inactif face à ces travaux dans sa commune, Yao Ogah ASSAMOAH est la pierre motrice de ces travaux.
Ce Vendredi 21 Aout 2020, le Maire est allé une fois encore apporter son soutien à cette population très motivée pour sa destinée. Des vivres et des non-vivres ont été apportés pour encourager ces hommes et femmes munis de pioches, de coupes – coupes, de daba et de houes(matériels locaux et archaïques) qui peuvent servir à la population lambda pour se frayer une piste rurale manuelle.
Pour le Maire ASSAMOAH Yao Ogah, Gnalabè, un village situé dans une cuvette, enclavé et entouré des montagnes dont les accès sont presques inexistants,est une localité dont la population de Gnalabè et celles des villages environnants produisent à elles seules plus de 25% de produits vivriers (le grenier) de la Commune.Coupé de ce monde,les populations de cette zone éprouvent d’énormes difficultés pour évacuer leurs produits. Surtout lorsque les villageois tombent malades ou que les femmes enceintes doivent aller suivre leurs consultations prénatales(CPN) ou accoucher par manque de centre de santé proche, les populations sont obligées de se déplacer sur des kilomètres,l’accès au centre de santé le plus proche devient un véritable calvaire, les femmes accouchent souvent sur le chemin et malheureusement pour la plupart de temps les enfants ne survivent pas à cause du trajet et des conditions d’accouchement; C’est une zone où le taux de morbidité est toujours de mise. Face à ses situations que traverse cette population agricole dans son ensemble, les populations du village Gnalabè et celles environnantes avec l’appui de la Mairie de Badou ont décidé de construire à la main une piste partant du village de N’Taré-Kopé pour rallier Badou,distante d’elles de 9km.
Actuellement les populations ont déjà tracé 6 kilomètres de voies avec l’appui des autorités communales.

Cette ouverture permettra à la population d’écouler rapidement les produits et d’augmenter sa production agricole surtout l’accès facile aux services sociaux de base. Ces actions permettront aux primes abords de participer à l’amélioration des conditions de vie des concitoyens grâce à la déserte des divers marchés de la commune Wawa 1 et des autres communes de la préfecture,d’augmenter les rentabilités de la commune et permettra une bonne mise en œuvre du plan de développement communal,a laissé attendre le Maire ASSAMOAH Yao Ogah.

Marcel Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici