Togo: Une jeune fille de 16 ans se succide, voici les faits

24
28125

Togo: Une jeune fille de 16 ans se succide, voici les faits

Un fille de 16 ans du nom de Ania en classe de première dans l’un des lycées du Togo s’est donnée la mort. En effet après six mois de relation amoureuse avec un garçon de 18ans qui l’a déviergée, ce dernier a commencé à prendre ses distances vis à vis de la jeune Ania. Ce fût un moment de douleur et d’angoisse pour notre amie Ania, elle a tout accumulé jusqu’à ce qu’elle décide d’en parler à une de ses amies Dorcas.

N’ ayant pas pris au sérieux les confidences de son amie, Dorcas a appelé la maman de Ania pour avoir confirmation et les nouvelles de son amie mais cette dernière a dit qu’il y a rien, que tout va bien. C’est au lendemain que l’on a constaté que Ania a bu de l’Acide pour se succider. D’après les enquêtes, son petit ami l’avait fait des chantages et l’a menacé de publier ces photos de nudité, et lui avait demandé une grosse somme d’argent.

Les photos de sa nudité que détient le gar, de grande somme qu’elle a volée pour donner au gar, toutes ces histoires qui planent sur la jeune fille l’ont finalement amenées à poser cet acte horrible.

24 Commentaires

    • Je me suis fait la même réflexion et je reste dubitatif quant à la véracité de cette histoire… bla bla ils l’avaient fait des chantages ou encore le gar… Tu parles d’un journaliste. Plutôt un journaleux Oui 👎🏽

  1. La grande leçon a tirer de ceci pour toutes jeunes filles est de ne jamais envoyer des photos de leur nudité à un soit disant petit ami ou à une tierce personne

  2. Exactement on peut se poser la question sur la véracité des faits vu l’article un article avec autant de fautes c’est curieux surtout que ce n’est pas un commentaire

  3. Pourquoi la mère de la fille a négligé son travaille depuis la séparation de sa fille avec le gar elle n’a même pas remarqué le comportement de sa fille a la maison et pour resoudre se problème dès le début ?….En voulant s’enrichir on s’appauvrir sauvant. Mes condoléances.

  4. Je pense qu’il manque cruellement l’implication de nos parents dans l’éducation sexuelle et relationnelle en Afrique.En effet, parler du sexe et de relation amoureuse devient un tabou dans nos culture africaine alors que le fait d’aborder ce sujet nous épargnerait de certaines dépravations et des drames passionnels.À l’ère où tout va vite via les canaux de la technologies,il est plus qu’impératif que chaque parent prenne la mesure de la situation en échangeant régulièrement sur la vie sexuele de son ou ses enfant(s).Nul n’est à l’abri. Concernant l’article, j’aimerais demander si son rédacteur était sérieux en partageant plein de coquilles issues de sa plume.Cette manière d’écrire jette un discrédit sur l’article et offre en spectacle son auteur.

  5. S’il était
    vraiment prouvé qu’il y avait chantage de la part de ce garçon, ce qui aurait poussé la jeune fille à se donner la mort,il a sa place à la prison c’est de un,et de deux,il avait agit sur une mineure :je ne sais pas ce que dit la loi togolaise sur la matière

  6. Moi je pense que la leçon est que, dans la situation pareille, il ne faudrait pas se precipiter en se donnant la mort! L’enfer qu’a vécu cette jeune fille seul elle et Dieu peu comprendre ! Mais si seulement elle avait enduré cette honte sociale voire mondiale, avec le temps elle serait plus joueuse toute sa vie et l’auteur (garçon) de son mal aurait la tête abaissée toute sa vie! Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici