Togo/Éducation : Plusieurs cadres fonctionnaires admis à la retraite refusent de quitter leur poste, l’État a t-il des difficultés à leur trouver des remplaçants?

0
2290

Togo/Éducation : Plusieurs cadres fonctionnaires admis à la retraite refusent de quitter leur poste, l’État a t-il des difficultés à leur trouver des remplaçants?

Le taux de chômage dans notre pays est très élevé, et le Togo a plusieurs talents à faire valoir sur tout au niveau des postes de prise de responsabilité ou de décision. Dans tous les secteurs, il existe toujours ce problème de retraités qui sont toujours gardés à leur poste. Une situation qui donne impression comme si les talents en manquent dans notre pays.

Nous allons débuter cette enquête liée à ces personnes qui ont rendu service à toute la nation togolaise, admises à la retraite et refusent catégoriquement de quitter leur poste, par le secteur de l’éducation.

Le Directeur des Examens, Concours et certification, le sieur BADJOUDOUM, admis à la retraite depuis 2017 est toujours à son poste de Directeur, l’État n’arrive plus à lui trouver son remplaçant ?

Le Directeur des Enseignements Préscolaires et primaire, LANTOMEY, admis à la retraite depuis 2016, est toujours gardé à son poste, le Togo est-il il en manque de talents ?

L’inspecteur Général de l’éducation, DOUMONGUE, admis à la retraite depuis 2018 refuse d’aller se reposer, pourquoi ?

Le Directeur régional de l’éducation de la préfecture du Golfe et Lomé Commune, Talaki Peré et celui de la préfecture de Zio tous admis à la retraite sont toujours à leur poste jusqu’à ce jour. Ils ont des milliers ces fonctionnaires admis à la retraite mais refusent de quitter leurs postes. Très souvent, ils brandissent un contrat signé eux et le ministère de la fonction publique. Au même, d’autres diplômés sont toujours cloués à leur domicile, faute de chômage.

Nous y reviendrons avec d’autres ministères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici