OTR/Amélioration du Climat des affaires : Le Chef Division des ODLP livre les nouvelles réformes réalisées aux opérateurs économiques

0
137

OTR/Amélioration du Climat des affaires : Le Chef Division des ODLP livre les nouvelles réformes réalisées aux opérateurs économiques

Le Togo, malgré la pandémie liée au Covid-19 ne ménage aucun effort pour hisser haut son économie. Depuis l’avènement de la pandémie, plusieurs réformes ont été réalisées dans le domaine Douanier pour accompagner les opérateurs économiques sûrement touchés par cette crise sanitaire qui ne dit pas son nom, tout ceci possible, grâce à l’engagement des plus hautes autorités du pays, à la tête le président de la République Faure Gnassingbé.

Dans le strict respect des mesures barrières éditées par le gouvernement togolais dans le cadre de cette pandémie, les responsables de l’Office Togolais des recettes (OTR) ont organisé en début de cette semaine à leur siège une grande réunion avec le patronat togolais, les responsables de la chambre de commerce et de l’industrie, sans oublier les opérateurs économiques de notre pays. L’idée derrière cette initiative est de présenter aux investisseurs togolais et aux opérateurs économiques les nouvelles réformes réalisées par la douane togolaise et le commissariat des impôts pour améliorer le climat des affaires dans notre pays.

Le Colonel Akaya Moïse, Chef division des opérations douanières Lomé port avait l’occasion de présenter les réformes relatives à l’amélioration du climat des affaires, indicateurs commerce transfrontalier devant cinquantaine de participants.
Selon le Colonel Akaya Moïse, plusieurs réformes ont été réalisées telles que la dématérialisation du certificat d’origine, dématérialisation de la procédure de dédouanement dans sydonia World, la suppression des attestations de valeur (ADV), dématérialisation de la procédure d’enlèvement des marchandises et le renforcement des infrastructures au port autonome de Lomé.

L’objectif des nouvelles réformes réalisées est de réduire les coûts douaniers, réduire le temps, limiter les contacts physiques, la célérité dans le traitement des dossiers et la sécurisation des marchandises.

Grâce à ces réformes, le port autonome de Lomé va bien, malgré cette crise sanitaire l’économie togolaise a une bonne santé. Les autorités de l’OTR sont résolument engagées dans une dynamique d’appuyer le gouvernement à réaliser l’axe 1 du PND, faire impliqués également tous les acteurs de la chaîne logistique.

Il faut rappeler que le mardi 25 Août prochain, le Chef division des opérations douanières Lomé port et le directeur des opérations douanières Golfe seront en vidéoconférence toujours dans le même sens de présenter les nouvelles réformes aux togolais

Cyrille Sablassou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici