Ogou1 : L’ONG CADEFE outille 15 Organisations Féminines du Togo sur les lois et recommandations de BEIJING à Atakpamé

0
155

Ogou1 : L’ONG CADEFE outille 15 Organisations Féminines du Togo sur les lois et recommandations de BEIJING à Atakpamé

Le Programme d’action de Beijing a établi la façon d’éliminer les obstacles systémiques qui empêchent les femmes de participer de manière égale dans tous les domaines de la vie, que ce soit dans la sphère publique ou privée. Malgré certains progrès, les changements réels ont été désespérément lents pour la majorité des femmes et des filles à travers le monde. Aujourd’hui, pas un seul pays y compris le Togo ne peut prétendre avoir atteint l’égalité des sexes. De nombreux obstacles restent à relever sur les plans juridique et culturel. Par conséquent, les femmes restent sous-valorisées, continuent à travailler plus, à gagner moins, à bénéficier de choix plus limités et à subir de multiples formes de violences chez elles et dans les lieux publics. Les femmes sont toujours victimes de diverses formes de violences (sexuelles, institutionnalisées, physiques, économiques, psychologiques). Le Togo compte plusieurs Associations de femmes reparties sur toute l’étendue du territoire national, interviennant dans divers domaines dont la promotion et protection des droits fondamentaux des femmes et des filles. Malheureusement,elles fonctionnent de façon dispersée,ce qui constitue une entorse à une action efficace et efficiente dans le cadre de la défense des droits des femmes.

L’ONG CADEFE avec l’appui financier de l’Urgent Action Fund Africa (UAF) renforce les capacités du 29 au 31 juillet 2020 à une quinzaine  d’associations / ONG de femmes  des cinq régions du Togo sur les recommandations de Beijing à Atakpamé située 165km de Lomé.  

Étaient présentes le SG de  la préfecture,  le SG de la commune  Ogou1 et le directeur régional de l’action sociale. Le Secrétaire Général de la préfecture, Kondo BINTHO  représentant personnel le préfet de l’Ogou,qui a dans son mot d’ouverture,rendu hommage mérité au gouvernement togolais à travers son ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme des droits des femmes. Il a invité les participantes à une grande attention, à des échanges fructueuses et à une participation actives pour l’atteinte des objectifs assignés par L’ONG CADEFE.Pour finir,il a souhaité un plein succès à ce projet et aux travaux.
 L’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des femmes sur les 12 recommandations de Beijing et de créer une plateforme regroupant toutes ces associations afin d’activer une synergie d’action pour veiller à l’atteinte des objectifs de Beijing.

Selon la directrice exécutive de L’ONG CADEFE, Kafui Afua ESSEH, cette formation  permettra aux 15 organisations  féminines du Togo de rehausser leur  niveau de connaissance sur les lois et recommandations de Beijing et de mettre sur pied une plateforme regroupant ces organisations dans un réseau afin de fédérer les forces et énergies pour veiller à l’atteinte des objectifs de Beijing. Toutes ses actions vont susciter l’éveil de conscience des communautés en matière de la promotion de ses lois et contribuer également à  l’implication des femmes dans la prise des décisions qui les concernent. Pour finir elle a souligné que c’est  grâce  à l’appui technique et financier de l’Urgent Action Fund Africa (UAF) que cette formation a eu lieu.
   Marcel Akakpo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici