OGOU 1/Réparations communautaires : HCRRUN procède à la remise officielle des ouvrages à Djéréhouye et Bocco

0
284

OGOU 1/Réparations communautaires : HCRRUN procède à la remise officielle des ouvrages à Djéréhouye et Bocco

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale ( HCRRUN) conduite par sa présidente Awa Nana-Daboya a remis à la population de Djéréhouye et de Bocco, localité situées respectivement à 12km et à 15km d’Atakpamé, des bâtiments scolaires et d’habitation, ce mercredi 26 Août 2020 en présence du préfet de l’Ogou, des députés à l’Assemblée nationale, des quatres maires de l’ogou, des directeurs centraux, des autorités religieuses, militaires et traditionnelles, bref des populations des deux villages.
Cette remise des ouvrages s’inscrit dans la mise en œuvre du volet communautaire du programme de réparation élaboré par la CVJR conformément à la recommandation 45:« la CVJR recommande que des réparations communautaires et collectives soient privilégiées dans le cas des conflits intercommunautaires et de déplacements de populations. Ces réparations peuvent prendre la forme d’oeuvre d’utilité publique ou de projet de développement….» dont la première pierre de ces infrastructures fédératrices a été posée le 13 Mars 2020 à Djéréhouye après le lancement officiel de ce volet le 16 novembre 2019 dans ladite localité.
Ces ouvrages sont constitués de trois (03) lots à savoir : lot 1, Achèvement et réhabilitation d’un bâtiment et construction de trois pièces à monsieur Apedo kokou, représentant de la communauté woudou et d’un bâtiment de trois pièces chez le représentant kabyé-losso monsieur Bawilbaya Essodjolo;Lot 2, réhabilitation de deux bâtiments et construction d’un bâtiment scolaire couplé de direction,tous dans le village de Djéréhouye;Lot 3, construction d’un bâtiment de deux salles et réhabilitation d’un bâtiment scolaire à Bocco.
Enseignants, élèves et parents d’élèves,que ce soit à Djéréhouye ou à Bocco dans une ambiance festive,ont témoigné leur gratitude et reconnaissance à la présidente du HCRRUN et toute son équipe et à tous ceux qui ont œuvré dans la réussite de ses ouvrages.
Madame KOUIGAN yawa,maire Ogou 1 dans son mot de remerciement a souligné que :“ dans l’ADN de notre pays le Togo,il y a la paix”;la paix dans certain moment a été mise en ruine dans certaines de nos communautés. Elle salue le fait que les plus hautes autorités à la tête,le chef de l’État a pu mettre en place le mécanisme successif pourparler de la réconciliation et au stade du HCRRUN de renforcer la réconciliation et l’unité nationale.
Pour la présidente du HCRRUN, madame Awa Nana-Daboya, Djéréhouye et Bocco constituent l’acte pilote. A l’entame des réparations communautaires et collectives, nous avons jugé nécessaire d’abord de passer par un acte pilote. Djéréhouye étant le lieu de lancement pour voir qu’est-ce qu’on peut traduire dans la réalité de ces réparations communautaires. Que ce soit à Djéréhouye ou de Bocco, c’est à la population de dire eu égard aux troubles qu’ils ont commis,telle est l’action à poser qu’il soit fédérateur et en même temps conciliateur. A Djéréhouye, comme à Boko,ce sont les écoles bien-sûr que les deux communautés en conflit,ont souhaité réalisé ensemble. Nous savons combien l’éducation tient à cœur au chef de l’État, au gouvernement et à toute la population. Dans une école on ne tient pas compte d’ethnies,ni de religions, c’est pourquoi l’HCRRUN a mis l’accent sur les établissements scolaires.

Marcel Akakpo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici