Koudagba Kossi décédé d’un malaise cardiaque, les primes de qualification doivent être payées au joueurs si non…

0
563

Koudagba Kossi décédé d’un malaise cardiaque, les primes de qualification doivent être payées au joueurs si non…

L’information a provoqué un véritable choc ausein du public sportif togolais, l’international togolais Edem Kossi Koudagba jusqu’au jour de son décès joueur du Club de l’Associations sportive des conducteurs de Kara (Kara) a tiré sa révérence à l’âge de 25ans.

Qu’est qu’aurait pu tuer ce grand athlète et de gabari incroyable ? Selon les sources proches de la famille Koudagba, le défunt souffrait depuis quelques années d’une maladie cardiaque. Il fait des crises ou des fois il éprouve beaucoup de difficultés pour respirer. C’est ce que lui a valu d’ailleurs l’échec de son contrat avec un club en Tunisie en Décembre 2019.

Et donc depuis des mois le joueur suit un traitement qui lui coûte un peu cher, il a des produits pharmaceutiques qu’il prend régulièrement pour calmer ses maux cardiaques. Bientôt un mois la maladie a repris le corps du joueur à Kara, sans salaires le joueur a jugé bon de rentrer en famille pour se soigner avec des aides de la famille. La journée de ce jeudi a été fatale pour Koudagba Kossi Edem qui a succombé suite à ces malaises cardiaques quasi quotidiens ces derniers moments faute de moyens pour suivre un traitement.

Cette belle étoile montante a quitté le monde des vivants, Koudagba était un véritable attaquant polyvalent, il peut bien gérer la pointe d’une attaque, le milieu offensif comme défensif,un bon galvanisateur de troupes, un excellent motivateur d’équipe, un homme humaniste et généreux vient de nous quitter.

Sa mort doit interpeller les responsables de la fédération togolaise de football et le Ministre des sports sur l’affaire des primes des joueurs locaux qui sont qualifiés pour le championnat d’Afrique des nations. Qui sait que peut-être avec cette prime Koudagba Kossi Edem pourrait se soigner correctement pour se préparer pour discuter le CHAN prochainement? Les autorités sportives de notre pays doivent rapidement réfléchir pour donner les primes aux joueurs, ils sont nombreux ces joueurs qui galèrent et traines des maladies, d’autres sont devenus des vendeurs de l’essence frelatée, des métayers etc…

Un Champion ne meurt jamais, dort en paix champion et que tes œuvres te suivent !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici