Entretien avec Gérard AKOUMEY: ” Avec les divergences de point de vue, j’ai jugé bon de prendre mes distances”

0
431

Entretien avec Gérard AKOUMEY: ” Avec les divergences de point de vue, j’ai jugé bon de prendre mes distances”

La rédaction de votre journal le Républicain-infos a tendu son micro a Gérard AKOUMEY qui a récemment claqué la porte au parti politique les Démocrates pour comprendre davantage les raisons. La crise sanitaire liée à la covid 19 a été également évoquée dans cet entretien.

Lisez plutôt…..

RI : bonjour Mr Gérard.

Gérard : bonjour Mr le journaliste

RI : présentez vous à nos lecteurs.

Gérard : Gérald AKOUMEY est un politique, j’ai commencé tres jeune dejà à 18ans j’etais Secretaire Général de section de la CDPA, je suis le promoteur du journal la Vision du Peuple et Directeur des Ets GERALDYS qui est dans les conceptions graphiques.

RI : Nous avons appris votre retrait du parti les Démocrates, quelles sont les raisons qui motivent ce retrait ?

Gérard A. : C’est pour des raisons d’incommodités, le fonctionnement du parti ne repondant plus aux règles de la politique qui est une science qui appelle à une logique. Avec les diververgence de point de vue, j’ai jugé bon de prendre mes distances.

RI : Allez vous créer votre propre parti politique ou vous êtes prêt aujourd’hui à travailler avec un autre parti politique ou regroupement de partis politiques ?

Gérard A. : Je n’ai pour le moment pas envisagé rejoindre une autre formation politique, et surtout pas l’intention d’en créer un, je ne comprend pas cette manie d’aller créer un autre tout de suite quand on démissionne d’un parti, C’est ce qui fait que les partis poussent comme des champignons, vivement que la législation sur la création de parti soit revue pour assainir un peu le milieu et surtout que ne créer un parti qui veut. Bref je n’ai pas de probleme d’idéologie avec le parti LES DEMOCRATES.

RI : Quel regard portez-vous sur la situation politique dans notre pays ?

GerardA. : Il faut le reconnaitre, il y aura des lendemains difficiles mais avec plus de claivoyances, plus de lucidités surtout dans la vérité on arrivera à passer les barrières. L’urgence, c’est de prendre conscience que la politique spectacle ne portera plus fruit au Togo, il faut des actions concretes, réfléchies et cohérentes pour faire bouger les lignes.

RI : Seriez vous prêt à faire partie du prochain gouvernement si on vous fait appel ?

Gérard A. : Pas du tout, j’envisagerai cette option lorsque le Togo connaitra le changement.

RI : Coronavirus, comment trouvez vous la gestion de la crise par nos autorités ?

Gérard A. : Une gestion catastrophique poussant les concitoyens à ne pas trop prendre au sérieux la pandémie pourtant réelle et qui décime des vie sans coup férir.
Le gouvernement pour contenir la maladie aurait dû faire d’une pierre deux coups en mettant à contribution les communes qui procéderont au recensement des ménages dans chaque commune et avec cette statisque aller les soutenir et procéder à un dépistage systématique pour contenir la maladie et ne pas la laisser circuler. C’est juste une propositions parmis tant d’autres, le port de masque doit systématique etc.

RI : Un conseil à l’endroit des populations.

Gérard A. : J’invite mes concitoyens au respect scrupuleux des mesures barrières, et rester solidaires.

Une interview réalisée par Gautier Agbekodovi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici