Atakpamé : Remise officielle des kits d’artisans aux volontaires d’engagement citoyen (VEC) par l’ANADEB.

0
186

Au total 28 VEC de la deuxième vague en fin de mission avec l’Agence Nationale de Volontariat au Togo dans la préfecture de l’Ogou, ont bénéficié d’une dotation en kits d’artisans ce jeudi 07 février 2020 de la part de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la base. Composés de lave tête, de chaises pour coiffeuse, de séchoirs sur pied, machines à coudre, machines à broderie, mini poste à souder, etc, ses matériels leur sont donnés afin qu’ils s’organisent pour ouvrir leurs ateliers et réduire un tant soit peu le taux de chômage sur le plan régional en amont et sur le plan national en aval.

Ils font partie de 650 VEC sur le plan national, répartis dans les cinq régions suivant le nombre de bénéficiaires par métier, à bénéficier d’un tel acte apporté par le gouvernement aux jeunes artisans à travers le Programme de Développement Communautaire en Zone Urbaine (PDC/ZU), piloté par l’ANADEB dans le but d’accompagner la jeunesse à s’insérer sur le plan socio professionnel et de développer leur savoir-faire au profit de leurs communautés, contribuant ainsi à l’essor de l’économie locale et nationale.

Les bénéficiaires ont été félicité et invités par le préfet de l’Ogou, Edoh AKAKPO et le deuxième adjoint au Maire de la commune Ogou 1,TOYO Yao, à faire bonne usage de leurs matériels et surtout à œuvrer à rembourser les 25% de la valeur des kits reçus car cela permettra la pérennisation de l’acte de l’ANADEB sur le terrain. Ils ont remercié le chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBÉ, à travers le gouvernement pour tout l’effort qu’il ne cesse de ménager en faveur de la jeunesse togolaise déscolarisée, et plus particulièrement celle de l’Ogou.

Le Programme VEC a été initié en 2011,par le gouvernement togolais à l’endroit des jeunes déscolarisés dans le but de les déployer sur les travaux à haute intensité de main-d’œuvre dans les centres urbains moyennant une rémunération qui les permettra à la fin de leur mission de se réaliser. Il est exécuté par l’ANVT et l’ANADEB. Il s’insère parfaitement dans la stratégie d’intervention de l’ANADEB, celles fondées sur la participation et l’inclusion, la prise en charge locale, l’identification des potentiels bénéficiaires sur la base de la carte de pauvreté et le partenariat.

Marcel Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici