Atakpamé : PAIEJ-SP accompagne 150 Primo entrepreneurs de la région des Plateaux- Est pour le compte de la campagne agricole 2020-2021.

0
316

Le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs ( PAIEJ-SP) pour la campagne agricole 2020-2021, l’Unité de Gestion de Projet a lancé en décembre 2019 un cinquième appel à projets pour le recrutement de nouveaux primo-entrepreneurs à intégrer dans les chaines de valeurs agricoles promues. L’appel à projet a permis de recevoir 838 projets qui ont été étudiés par les membres des comités régionaux. Ces travaux ont permis de valider 673 dossiers  qui sont tous présélectionnés et 520 primo-entrepreneurs sélectionnés dont 210 dans la région des plateaux en général et 150 pour la zone Ogou-Anié et l’Est-mono,sont à accompagner pour le compte de la campagne agricole 2020-2021.

Ces primo-entrepreneurs devront entrer en partenariat d’affaires avec les entreprises structurantes et agrégateurs, dans la région des plateaux, à savoir: SAM TOGO, JCAT et Aidons-Nous,Tovio Agrobusiness….

Dans le but de permettre aux primo-entrepreneurs d’avoir un premier contact avec ces entreprises et d’échanger de leurs conditions d’affaires, les PME ont organisé en partenariat avec l’UGP ce jeudi 05 Mars 2020 à Atakpame la réunion de mise en relation.l’objectif de cette rencontre est de faciliter les échanges sur les prix de vente, la qualité du soja et du manioc, les petits ruminants et volailles, les périodes de vente et de sensibiliser sur l’approche chaîne de valeur agricole, les clusters Agro- industriels.

Pour Komlan KLUVI,Expert national en déplacement du secteur privé en PAIEJ- SP,  le PAIEJ-SP est un projet du gouvernement togolais qui est lancé depuis 2016 par le chef de l’État. Le projet travaille pour l’entrepreneuriat des jeunes. La question d’emploi des jeunes est vraiment au centre de la mise en œuvre du PAIEJ-SP. Pour l’atteinte du programme national du développement (PND),le PAIEJ travaille activement. Depuis 2016 le projet a déjà 26000 beneficieres sur tout le territoire. Pour la campagne 2020- 2021, 520 nouveaux jeunes ont été recrutés dont 150 dans la région des plateaux est. Cette année le projet a fait plus de recrutement de nouveaux jeunes que dans le passé par l’instruction du chef de l’État. La rencontre de ce matin va permettre aux jeunes Primo entrepreneurs nouvellement recrutes de connaître les entreprises avec lesquelles ils vont travailler dans les chaînes de valeurs qui sont promues par le projet. Faire les connaissances des chaînes de valeur qui sont développées par les entreprises et surtout les relations d’affaires, puisque c’est l’entrepreneuriat qui est promu par le PAIEJ quels sont les relations qui vont lier les PME aux jeunes, les conditions aussi pour bénéficier les appuis : appuis techniques et financiers qui sont prévus par le projet. La particularité de ce projet c’est que les jeunes ont un marché garanti pour vendre leurs produits.

Selon yoa Toyo, adjoint au maire de la commune Ogou 1, DG de JCAT, cette mise en relation est une étape importante parce-que les trois sociétés à savoir JCAT, SAM- TOGO et AIDONS NOUS étaient engagées dans la section des entrepreneurs agricole. Il va falloir que le projet même qui est au sein de la mise en œuvre de ce processus soit au centre avec les partenaires que nous sommes ( sociétés et les jeunes entrepreneurs sélectionnés) pour œuvrer dans les chaînes de valeurs. C’est le lieu de leur montrer tout ce qui est engagé en terme de mise en relation entre les sociétés et les jeunes entrepreneurs et aussi connaître mieux le PAIEJ- SP.

Notons que le PAIEJ-SP est un dispositif intégral d’Appui technique et financier du gouvernement togolais qui vise l’insertion socioprofessionnelle des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat.

Marcel Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici