Atakpamé : Les élus locaux et les têtes couronnées de la région des Plateaux à l’école de la protection des enfants des centres d’accueil.

0
562

Atakpame/ Les élus locaux et les têtes couronnées de la région des plateaux à l’école de la protection des enfants des centres d’accueil.

Le gouvernement togolais sous l’impulsion de son excellence Faure Gnassingbé en ratifiant les conventions internationales Telles que la convention relative aux droits de l’enfant (CDE) et le charte africaine des droits et du bien être de l’enfant (CADBE) en prenant plusieurs autres dispositions à travers des décrets et arêtes pour assurer une protection efficace des droits de l’enfant.
Le contast au cours des collectes de données de terrain pour l’élaboration du projet PASPEV relève que les autorités traditionnelles et locales sont moins impliquées ou s’intéressent de peu aux activités des centres d’accueil existants dans leurs localités respectives. Les communautés dans lesquelles les autorités locales et traditionnelles ont la capacité de lancer la mobilisation des ressources ou de contribuer d’une manière ou d’une autre au fonctionnement des centres à travers des petites contributions au niveau local,ne sont pas mis à contribution. Au vu de tout cela,l’ONG CREUSET- TOGO, organise une formation des leaders traditionnels et locaux dans trois régions du territoire national. Ce 1er juillet 2020, la ville au sept collines qui abritait cette première tranche de formation,a pour thème :” Rôle et responsabilités des chefs traditionnels et les élus locaux dans l’accompagnement des centres d’accueil pour les enfants”
Selon MOUKPE Essodéké Bruno directeur exécutif de l’ONG CREUSET-TOGO ,ce atelier n’est qu’une partie des différentes activités du projet PASPEV, financé par KIRA , la coopération Allemande et la Fondation Stenstunden, pour la période de novembre 2019 à janvier 2023 et couvrant les régions des plateaux, centrale et Kara. Il est parfois constaté avec amertume dans plusieurs communautés, certains parents se cachent à tort derrière la pauvreté, deviennent indispensables et laissent leurs enfants à leur propre compte, certains enfants se retrouvent dans la rue et déambulent encore dans les marchés, les lieux publics sur les dépotoirs. Ses enfants sont souvent conduits dans les centres de production ou orphelinats pour être protégés, stabilisés et sécurisés
Pour le directeur de CREUSET la question est de savoir :” comment sont ils nourris soignés, vêtus éduqués ? Surtout par ce temps où le gouvernement togolais est en bataille rangée contre la propagation de la maladie à Coronavirus;Ses questions nous interpellent tous à y apporter notre contribution pour leur prise en charge en institution a t’il mentionné. Le cadre idéal pour l’épanouissement d’un enfant reste sa famille génétique.
Le secrétaire général représentant personnel le préfet de l’Ogou, dans son mot d’ouverture à rappeler aux participants le respect des mesures barrières de la lutte contre la covid 19 instaurées par le gouvernement. Il a enfin remercié l’ONG CREUSET et ses partenaires et a souhaité un plein succès aux travaux.
Notons que l’ONG CREUSET est une organisation de protection des enfants qui a son siège à Sokodé dans la région centrale avec comme partenaires KIRA, BMZ, l’association Stenstunden .
Marcel Akakpo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici