Atakpamé/Commercialisation des produits Bio : À la découverte de la société JCAT et son DG TOYO Yao

0
672

La société Jonction de Croissance Agricole au Togo (JCAT) se situe à 165km de la capitale togolaise plus précisément dans le quartier Agbonou. Elle emploie 49 agents permanents, 50 agents saisonniers, 50 femmes qui travaillent trois mois sur douze et plus de 10.000 producteurs.

Dans une interview accordée à la Rédaction LE REPUBLICAIN-INFOS ce mardi 10 Mars 2020 à Atakpamé, le jeune entrepreneur et Directeur Général de la société JCAT, Yao Toyo 2ème adjoint au maire de la commune Ogou 1, n’a pas hésité à nous présenter sa société et sa personne.

Présentation de la JCAT

Selon Yao Toyo DG, la société JCAT est spécialisée dans la production Bio des produits tels que soja, sésame et autres. Les produits achetés chez les producteurs sont tournés vers l’extérieur (export et import), Asie, Europe, Afrique après une transformation en produit Bio, seule l’INFA de Tové qui achète le soja Bio pour la production de l’huile. La société JCAT exporte 10.000 tonnes de soja Bio par an et envisage produire 1000 tonnes de sésame cette année.

Avez-vous des consommateurs togolais ?

Non nous n’avons pas beaucoup de preneurs ou acheteurs au Togo. Cette situation est due au manque de communication sur les produits bio au Togo, manque de moyens pour ceux qui sont informés compte tenu du coût des produits bio et le manque de la promotion du marché Bio sur le territoire togolais.

Avantages

Les avantages de l’utilisation des produits bio sont multiples, dans le plan sanitaire, les produits bio assurent une bonne santé et nous protègent contre certaines maladies comme des cancers, dans le domaine de l’environnement, la lutte contre la pollution de l’environnement et la déperdition de certains espaces, y sont garanties, sur le plan économique, la vente ou la commercialisation des produits est une ressource de revenus aux producteurs et l’exportateur. C’est dans ce sens pour encourager les populations à consommer bio, l’Etat togolais a débuté la campagne d’une politique de la promotion des produits bio.

Vie politique du Directeur TOYO Yao,

Sur le plan politique en tant que 2ème maire adjoint de la commune Ogou 1, le DG promet mettre ses expertises pour le développement harmonieux de ladite commune. Président de l’association Pour un Développement Intégral (PDI) qui l’a porté à l’administration de la mairie,  Monsieur Toyo yao étant un homme de la société du secteur privé, compte travailler dans le social, PDI est né il y a  à peine deux ans, « il nous faut sa structuration officielle et définir ses démembrements au sein de la communauté pour pouvoir s’asseoir, ainsi après il faut passer à la phase d’exécution des projets. » a indiqué le DG Toyo Yoa à notre micro. Le PDI c’est un mouvement politique qui sera plus dans le social “Porter la voix des sans voix à qui de droit”

Qui est M. TOYO Yao, 2ème adjoint au maire de la commune d’Atakpamé (Ogou 1)

En effet, le 2ème Adjoint au Maire de la Commune Ogou 1, M.TOYO Yao âgé de 35 ans, est un Ingénieur Agro économiste de formation et Directeur de société. Il a créé en 2011 sa propre société « Jonction de Croissance Agricole au Togo (JCAT) pour mettre sa compétence aux services des producteurs agricoles notamment les producteurs du soja. Il est l’actuel Vice-Président du Conseil Interprofessionnel de la filière Soja du Togo et capitalise neuf ans d’expériences effectives dans la gestion d’entreprise agricole, la certification biologique du soja ainsi que son exportation.

Cette entreprise travaille dans une approche de chaîne de valeur de soja biologique dans 142 villages dans la région des plateaux avec 6000 exploitants agricoles organisés en 402 coopératives et est référencée comme entreprise structurante en 2018 par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) dans le cadre du projet PAEIJ-SP.

En partenariat avec la coopération allemande au Togo (GIZ), Il coordonne  les Champs Tests d’Innovations dans le cadre du Projet Centre d’Innovation Vert (ProCIV) pour appuyer les producteurs à découvrir eux-mêmes les bonnes pratiques agricoles sur leur propre parcelle.

Il a travaillé comme Administrateur des projets dans l’ONG ACATBLI pendant 4 ans (2013-2016 et est Responsable à l’organisation des campagnes agricoles, formateur sur les bonnes pratiques agricoles et de gestion de l’environnement où il a coordonné 2 projets en 2015 à savoir : Projet TCP-TOG/3403 financé par la FAO pour restaurer 50ha de la galerie forestière autour de la rivière Amou à Gléi et Projet PGICT financé par la Banque Mondiale pour protéger les flancs de colline d’Atakpamé sur 25 ha contre l’érosion.

Tête de liste de la liste du groupe d’indépendants PDI lors des locales du 30 juin 2019 avec un siège, Yao TOYO a gagné la confiance des autres conseillers pour être élu 2ème adjoint au maire dans la commune OGOU 1 au soir du vendredi 13 septembre 2019 derrière Mme Florence Yawa Ahoefa KOUIGAN d’UNIR et AKPAKI Ogouwa Deladem, respectivement Maire et 1er adjoint.

Engagé pour le développement lors de sa campagne électorale avec PDI, Yao TOYO serait le chouchou de la jeunesse d’Atakpamé et de ses environs car il a déjà montré ses preuves dans la création d’emploi aux jeunes dans sa localité.

Avec le trio Florence Yawa Ahoefa KOUIGAN d’UNIR et ses adjoints AKPAKI Ogouwa Deladem et Toyo Yao à la tête de la commune d’Ogou1, c’est le meilleur choix possible que cette commune pouvait attendre pour son développement car en effet, avec l’expérience de terrain de Toyo Yao, le développement d’Ogou1 est plus qu’une assurance.

Marcel Akakpo & Cyrille sablassou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici