Affaire du “Maître chanteur” arrêté à Baguida : la gendarmerie donne plus de précisions

0
829

Depuis un certains temps, la population togolaise spécialement la couche juvénile féminine est confrontée à des chantages, vol d’images, diffamation et harcèlement sexuelle. Le mode opératoire consiste à prendre le numéro de téléphone des filles dans les groupes watshap ou tout autres. Ces malveillants rentrent alors en contact avec leurs proies et leur proposent un bien-être. Après quelques temps et une confiance installée, ils demandent à ces filles des photos ou vidéos de leurs nudités. Celles-ci les envoient naïvement. Une fois en possessions des vidéos ou photos de la nudité de leurs victimes, commence le chantage ou des propositions à entretenir des relations sexuelles avec celle-ci contre le non publication sur les réseaux sociaux. Beaucoup tombent sous le coup contrairement à notre concitoyenne âgé de 19 ans, élève en classe de 1ère dans une école de la place, résidant à lomé quartier Bè-Pa De souza qui a alerté à temps la Gendarmerie de Baguida. Une enquête a été ouverte par celle-ci et a permis de mettre la main sur le maître chanteur ATANLEY Koffi Rodrique, âgé de 23ans, électricien bâtiment demeurant à Afanoucopé, commune de Baguida qui a reconnu les faits sur le même mode opératoire qui lui sont reprochés
C’est le lieu pour la Gendarmerie Nationale d’attirer l’attention de la paisible population sur ces faits récurrents qui minent notre pays et inviter celle-ci à plus de retenue dans la publication des photos et vidéos intimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici