Affaire de supposée décapitation de la dame Solange : “Je viens de quitter la gendarmerie où j’ai déposé une plainte contre X et Y”, Pasteur Adjognon Joseph joint au téléphone par le journal le Républicain-Infos

0
1871

Affaire de supposée décapitation de la dame Solange : “Je viens de quitter la gendarmerie où j’ai déposé une plainte contre X et Y”, Pasteur Adjognon Joseph joint au téléphone par le journal le Républicain-Infos

L’affaire suscite beaucoup de débats sur les réseaux sociaux et les réactions sont diverses dans les médias togolais.

En effet le nom du pasteur fondateur de l’église Ministère international Temple de changement sise à Agoè Atchanvé a été cité dans une affaire macabre de décapitation d’une femme, coeur et sexe disparus, selon un audio qui a été relayé par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux, un audio selon l’auteur qui se réclame du petit frère de la dame morte.

La dame morte mystérieusement était la femme d’un pasteur du nom de Elimawoussi DOKPONOU qui était entre temps pasteur de l’église temple de changement, et qui aurait quitté le bateau d’Adjognon depuis plusieurs années.

Joint au téléphone par le journal le Républicain-Infos ce lundi, le Pasteur Adjognon Joseph clame son innocence et se dit n’est lié de loin ou de près à la mort de la femme de son collègue. “certes le pasteur Elimawoussi DOKPONOU a été pasteur dans mon église, il a quitté le temple de changement pour aller fonder son propre église et donc comment je peux me mêler à un tel acte horrible” a déclaré au téléphone.

Pour continuer, le pasteur se dit victimes d’une allégation mensongère et de diffamation, et dit haut et fort qu’il ne sait rien de cette affaire. “Les gens veulent saisir cette occasion pour ternir mon image, ce sont sont des allégations mensongères, je viens de quitter la gendarmerie où j’ai déposé une plainte contre X et Y” a-t-il conclu au téléphone.

Le pasteur a décidé de trouver l’auteur de ces audios, pour bien comprendre le fonds du problème, et en fin pour que la lumière jaillisse.

Cyrille Sablassou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici