19 Août 2017-19 Août 2019 /Deux ans exactement : Tikpi Salifou Atchadam tenta de prendre le pouvoir par la rue, que retenir ?

0
483


Le Parti National Panafricain (PNP) et son président national Tikpi Salifou Atchadam avaient réussi là où certains leaders politiques de l’opposition ont échoué. La date du 19 Août 2017 est à jamais gravée dans les anales de l’histoire politique du Togo. cette date rappelle beaucoup de choses au locataire du palais de la Marina et son entourage. Le pouvoir de Faure Gnassingbé a faillit tomber.

carrefour SANOL à Adidoadin le 19 août 2017


La Rédaction de votre journal en ligne lerepublicain-infos.com vous rappelle les grands faits qui ont marqué cette date.
Le Samedi 19 Août 2017, il était 7h à Agoè échangeur, le lieu de rassemblement de la marche de protestation organisée par le PNP. pour cause, limitation du mandat du président de la République, retour intégral de la constitution togolaise de 1992 et le vote de la diaspora.

19 Août 2017, début de la manifestation


Par ricochet , notons que l’itinéraire de la marche avait été changé par le ministre de l’administration territoriale Payadowa Boukpessi lors des discussions avant la marche comme de coutume, raison évoquée: risque d’obstruction de la circulation par les manifestants surtout la nationale N°1.

Malheureusement Le président du PNP n’était pas prêt à respecter cette décision de l’autorité. Il avait donné l’ordre aux militants de se rassembler au lieu interdit par Payadowa Boukpessi. Des villes du Togo comme Sokodé, Anie, Lomé, Mango, Kpalimé, Bafilo étaient toutes en ébullition.

Les manifestations du 19 Août 2017 ont été marquées par une violence qui ne dit pas son nom, la poste et le commissariat central de Sokodé incendiés, des voitures des forces de l’ordre incendiées, des morts enregistrés, des blessés graves et des arrestations. Sauf qu’au nom de l’apaisement plusieurs ont recouvré leur liberté.

Un manifestant en action….

Il faut également souligner que ces manifestations ont ouvert les yeux et les esprits de certaines personnes du parti au pouvoir. Ces derniers ont compris le danger qui planait sur le pays si des mesures n’étaient pas prises. Ces manifestations ont changé la physionomie du Togo, tant économiquement que politiquement. La mise sur pied des instances du parti UNIR par un congrès a Tsevié. L’organisation des élections législatives où l’on assiste au renouvellement de la classe politique togolaise, surtout celle de l’opposition. L’organisation également des communales où les dernières datent de 1987 au Togo, ce qui va permettre d’élire les maires dans quelque semaines, autrement dit, de nouvelles têtes seront à la tête de nos mairies
Même si aujourd’hui le fils de Kparatao est introuvable, d’aucun disent qu’il se trouve au Ghana, d’autres en Guinée, mais récemment lors d’une conférence de presse, les responsables du PNP au Togo affirment qu’il est au pays. Quelle leçon?

19 Août 2017, il était une fois Tikpi Atchadam Salifou…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici